À chaque projet son logiciel

Tous les jours on jongle avec plusieurs logiciels de graphisme qui ont chacun leurs spécialités. Il arrive que certains clients nous demandent lequel se procurer pour pouvoir être un peu plus libre dans leur création de visuels. Il arrive également qu’on reçoive des fichiers de la part d’autres graphistes qui ne sont pas montés dans le logiciel qu’on aurait préféré. Voici un résumé des forces de chacun et des éléments qu’on peut y produire.

Adobe Photoshop

Photoshop est avant tout un logiciel de retouche photo et de création d’images. Il est parfait pour les montages photos, les découpages, les montages. Beaucoup d’artistes s’en servent également pour l’illustration. Avec le temps, Photoshop a intégré de plus en plus de fonctionnalités vectorielles pour accommoder le milieu du web qui s’est approprié le logiciel et la dernière version est très compétente en la matière.

Utilisations appropriées 

  • Créer des images composites ou des illustrations matricielles
  • Créer des maquettes de sites webs
  • Faire de la retouche photo

Utilisations à éviter

  • Évitez la mise en page, Photoshop ne gère pas le texte de façon optimale
  • Évitez de créer des documents imprimés, l’exportation au format pdf est au mieux pénible.
  • Ne pas faire de design de logo dans photoshop, le format ne se prête pas bien à l’adaptabilité.

Adobe Illustrator

Illustrator est un logiciel qui utilise principalement le vectoriel. Il est souvent utilisé pour la création d’icones, de logos, d’illustrations puisqu’une illustration vectorielle peut être agrandie sans perte de qualité. Illustrator peut également servir de mise en page lorsqu’on travaille des formats particuliers, des découpes insolites, ou des éléments simples comme une affiche, un flyer, une bannière ne comportant qu’une ou deux pages.

Utilisations appropriées 

  • Créer des logos
  • Créer des mises en pages simples (puisqu’il y a la possibilité de lier des images)
  • Créer des illustrations

Utilisations à éviter

  • Évitez la mise en page de longs documents, illustrator ne gère pas la typographie de façon optimale.
  • Évitez les documents avec trop d’images matricielles, illustrator excelle dans les visuels simples.

Adobe InDesign

InDesign est un logiciel de mise en page puissant.  On peut créer des formulaires PDFs puissant, des mises en pages complexes, des livres entiers. Sa force est de conserver un fichier de petite taille malgré l’insertion de visuels lourds en conservant les liens entre les fichiers. Le travail en est grandement accéléré.

Utilisations appropriées 

  • Mises en pages pour l’imprimé (le traitement de texte est extensif et offre de grandes possibilités)
  • Formulaires PDFs
  • Mises en pages interactives (magazine virtuels et autres)

Utilisations à éviter

  • Évitez de créer des illustrations dans le logiciel. Importez plutôt une illustration faite dans illustrator ou photoshop.
  • Ne faites de web, malgré les améliorations au niveau des fonctionnalités interactives, ce logiciel n’est pas conçu pour le design web.

En résumé, si vous n’avez qu’un logiciel a apprendre demandez vous ce pour quoi vous en avez besoin. Si vous voulez faire de la mise en page, apprenez InDesign. Si vous voulez faire de la retouche photo et de la création d’images composites, apprenez Photoshop. Si vous voulez être le plus versatile possible, apprenez Illustrator.

Si vous êtes graphiste, prenez le temps de choisir le bon logiciel pour chaque projet. Ça peut vous faire sauver beaucoup de temps, et faire sauver du temps aux autres qui utiliserons vos fichiers.